Dakar accueille la retraite des investisseurs africains et américains pour développer les infrastructures en Afrique

 

Africaleadnews – (Senegal) – La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA)  conjointement avec l’Institut Africain de Développement Economique et de Planification (IDEP), en collaboration avec le Partenariat d’Investissement NASP-USAID pour   Mobiliser les Investisseurs Institutionnels pour Développer les Infrastructures de l’Afrique (MiDA), a organisé ce Samedi à Dakar une retraite des investisseurs composés de dirigeants des fonds de pensions américains et africains, des institutions d’épargne retraite et des gestionnaires de fonds.

Cette retraite s’est tenue dans un contexte où les investisseurs internationaux acceptent de plus en plus l’infrastructure comme une catégorie d’actifs distincte et recherchent des investissements opportunistes en Afrique. Elle rentrait dans le cadre du partenariat entre la CEA et la MIDA en vue d’entamer des recherches pour faciliter et élargir les opportunités de co-investissements entre les investisseurs américains et leurs homologues africains.

Elle a également permis aux participants d’avoir des discussions sur les opportunités d’investissement dans les secteurs de l’eau, l’énergie, du transport, du logement, des télécommunications etc.

Dakar, qui a organisé en 2015 le Sommet sur le financement des infrastructures à l’initiative de SEM Macky Sall, Président de la République du Sénégal, a été le lieu idoine pour poursuivre le débat de manière concrète et ainsi permettre une avancée tangible sur la voie de la réalisation des projets d’infrastructures identifiés tant au plan national que celui du NEPAD.

 

En présidant les travaux de cette rencontre, le Ministre délégué auprès du Ministre des infrastructures chargé du transport ferroviaire du Sénégal, Monsieur Abdou Ndene Sall, a émis le souhait que cette rencontre soit le point de départ de relations fructueuses entre le Sénégal et les investisseurs américains-africains en particulier dans le secteur des infrastructures et des transports.

L’Afrique est engagée dans un processus économique avec un taux de croissance élevé en vue de réduire la pauvreté. Cependant, il y’a un déficit de financement dans un contexte international marqué par la crise et les réductions de financement, donc cette initiative est à saluer, appuyer et encourager.

 

Pour la Secrétaire Exécutive de la CEA, Madame Vera Songwe, « C’est un moment historique pour la CEA d’avoir parvenu à réunir des investisseurs qui représentent environ 137.000 Milliards USD en fonds d’investissement ».

« Nous sommes venus ici pour voir comment nous pourrions fédérer les financements américains et africains pour investir dans l’infrastructure en Afrique », a affirmé Madame Vera Songwe de la CEA.

Selon la Secrétaire Exécutive de la CEA, Dr Vera Songwe, l’atelier est à la fois une interaction Sud-Sud et Nord-Sud et entre dans le cadre des Objectifs 11 (Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables) et 17 (Partenariats pour la réalisation des objectifs) du développement durable ; et des 16 projets prioritaires du NEPAD pour transformer l’Afrique.

 

Quant à la Présidente de l’association nationale des fonds de pensions et d’assurances américains, Madame Donna Sims Wilson, elle a affirmé que cette retraite leur a permis de discuter des investissements possibles en Afrique.

 

En marge de cette retraite, le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Monsieur Macky Sall a accordé une audience à une délégation de ces investisseurs conduite par le Secrétaire Exécutive de la CEA, Madame Vera Songwe, la Présidente de l’association nationale des fonds de pensions et d’assurances américains, Madame Donna Sims Wilson et la Directrice de l’IDEP, Madame Karima Bounemra Ben Soltane. Le Président sénégalais a, au cours de cette rencontre, salué l’initiative de la CEA d’impliquer le secteur privé dans le financement de l’infrastructure en Afrique.

Son Excellence Monsieur Macky Sall a par ailleurs invité ces investisseurs à visiter le Sénégal, ainsi que d’autres pays africains de façon régulière afin de s’imprégner des progrès accomplis en matière de développement et d’identifier d’avantage les opportunités d’investissements concrets.

 

Depuis juin 2017, rappelle-ton, les membres de la MiDA ont fait de grands progrès dans l’avancement des investissements entre les Etats-Unis et l’Afrique avec près de 500 millions de dollars de transactions conclues.

Cette retraite a enregistré la participation des représentants de : les Caisses des Dépôts et Consignations (CDC) du Sénégal et du Gabon, Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) du Sénégal, Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS), Ghana Reinsurance Company Limited (Ghana Re), Frontline Capital Advisors And Board of Ghana Infrastructure Investment Fund, Sigma Pensions, PAL Pensions Nigeria, ARM-Harith Infrastructure Investment,, Kuramo Capital Management, , UMOA Titres, BlackRhino, AFIG Funds, Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH-UEMOA), Fieldstone, AP Moller Capital…

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*