ua-ue

Côte d’Ivoire: Le sommet Union africaine-Union européenne d’Abidjan manque de cash-flow

Le raout UA- UE prévu les 29-30 novembre 2017 est à régime sec. À quatre jours du sommet d’Abidjan, le budget initial estimé à plus de 15 millions d’euros peine à être décaissé. Sur fonds de rivalités entre la Présidence et les services du ministère des Finances de Côte d’Ivoire. Exclusif

 

Un trou d’air dans le cockpit du Sommet Union africaine-Union européenne prévu les 29-30 novembre 2017 à Abidjan. Selon des informations exclusives en possession de Confidentiel Afrique, une vingtaine de chefs d’état africains ont déjà confirmé leur déplacement sur Abidjan aux côtés du Président Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel. Du côté de l’Union européenne, une dizaine de Chefs de gouvernements et de ministres des Affaires Étrangères sont annoncés. À seulement quatre jours de l’ouverture du sommet par le Président Alassane OUATTARA, les ratés s’accumulent. Sur fond de grosse pagaille dans l’organisation des accréditations des délégations officielles et des médias compte tenu de la forte demande des participants. Des informations crédibles renseignent à Confidentiel Afrique – que les officiels de l’Union africaine et ambassadeurs accrédités à Addis Abéba ( capitale de la République fédérale d’Éthiopie ) ont effectué leurs accreditations à la manuelle et non en ligne pour des raisons de panne technique de la plateforme en ligne. Crise de nerfs et grosse galère chez les diplomates africains, ces habitués des grands sommets de ce calibre. Mais là où le bât blesse, c’est l’argent nécessaire pour les besoins de ce sommet qui n’est pas au rendez vous. En clair, le Sommet d’Abidjan budgétisé à plus de 15 millions d’euros ( soit 10 milliards de Fcfa ) manque encore de cash flow. Au rythme des choses, la contribution de l’Union européenne dont en première ligne l’état français se fait toujours désirer. Selon nos informations, les partenaires n’ont libéré que 3 millions d’euros. Contre toute attente.. Où a été versé cet argent ?. Pour l’instant, c’est bouche cousue du côté des officiels ivoiriens. Confidentiel Afrique apprend de sources autorisées qu’une bataille féroce oppose en coulisses certains poids lourds de la Présidence ivoirienne et les services du grand argentier de l’état pour la préséance dans la gestion des tunes du sommet. Selon des indiscrétions, Abidjan a sollicité auprès de Paris un drone de surveillance durant les deux jours du Sommet Union africaine- Union européenne d’Abidjan.

Les services de renseignement français vont travailler avec la police ivoirienne autour d’une task -force mixte qui sera aménagée sur le toit de l’hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan.

 

 

 

Par Pierre René et Ismael AIDARA 

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>