ambassade-usa

Conférence des Leçons Apprises organisée par l’Institut des États-Unis pour la Paix

Africaleadnews – (Senegal) L’Ambassade des États-Unis à Dakar, S.E.M. Tulinabo Mushingi a présidé la cérémonie d’ouverture de la « Conférence des Leçons Apprises » organisée par l’Institut des États-Unis pour la Paix (United States Institute of Peace).

L’Institut des États-Unis pour la Paix (USIP) et Partners West Africa Sénégal accueillent des représentants de six pays lors d’une conférence les 12 et 13 octobre. La conférence sera une occasion de partage des leçons apprises sur la relation entre les services de sécurité civile et les communautés locales, en vue de renforcer la sécurité globale en Afrique de l’Ouest et du Nord.

 

Le renforcement de la confiance, de la communication et de la collaboration entre les services de sécurité civile et les communautés qu’ils servent est une stratégie clé pour promouvoir la sécurité publique dans la région du Sahel.

 

Seront aussi présents à cette conférence le Général Lamine Cissé, général de l’armée sénégalaise et ancien ministre de l’Intérieur,  le Commissaire principal Gandema Abdoulaye, Directeur de la police communautaire et Représentant du Ministre de la sécurité au Burkina Faso; l’Honorable deputé Niamé Keita, membre du Parlement malien; Son Excellence le Ministre déléguée, Mme Maizoumbou Hapsatou Djibrilla, chargée de la décentralisation au Niger; l’Honorable Jospeh Lengmang, Directeur Général, Plateau Peace Building Agency, et l’Honorable Jonathan Mawiyau, Procureur Général et Commissaire de justice, tous deux venant de Plateau State au Nigeria.

 

Au cours de la dernière année, l’USIP et  ses partenaires  ont soutenu une communauté dans chacun des pays suivants: Sénégal, Burkina Faso, Mali, Niger, Nigéria et Tunisie pour créer la confiance, la communication et la collaboration avec les services de sécurité civile. A travers une série de dialogues et d’activités locales, les membres de la communauté ont abordé des problèmes de sécurité qui ont le plus d’impact sur leur vie quotidienne; y compris le banditisme, les tensions ethniques et religieuses, la sécurité routière, l’incivilité des jeunes et la relation entre les groupes informels d’autodéfense et les services formels de sécurité.

 

Cette conférence a pour but de consolider le réseau d’acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux travaillant ensemble pour une région plus forte et plus sécure, qui ne peut s’appuyer que sur des communautés plus impliquées et des services de sécurité, plus efficaces, responsables et réactifs.

 

A propos du Programme Dialogue Justice et Sécurité (JSD) dans la région Sahel-Maghreb: cette approche de l’USIP rassemble les services de sécurité civile et les acteurs communautaires et les accompagne dans leurs efforts pour identifier et résoudre ensemble les problèmes de sécurité sur une période de temps. Des programmes JSD ont été mis en œuvre dans douze (12) pays par l’USIP au cours de la dernière décennie; dont le Népal, l’Irak, la Tanzanie, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Nigeria et la Tunisie.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>