Zhou Ya Bin

Chine- Afrique : zoom sur dix « programmes majeurs » de 60 milliards de coopération en trois ans

Africaleadnews – (Guinée) L’ancien chef de la direction de l’Asie de l’Ouest et de l’Afrique au ministère Chinois du commerce, Zhou Ya Bin, était, ce samedi 17 juillet, face aux 50 journalistes et cadres guinéens en formation à Beijing, pour parler des « dix programmes majeurs » de la coopération économique et commerciale entre la Chine et l’Afrique.

Lors du forum Chine- Afrique tenu à Johannesburg en décembre 2015, l’Empire du Milieu a effectivement promis 63 milliards USD d’aide à l’Afrique. Une enveloppe financière destinée à financer dix programmes de coopération sur trois ans.

Ces domaines d’intervention, entame le conférencier, sont l’industrialisation, la modernisation agricole, les infrastructures, le service financier, le développement vert, la facilitation du commerce et des investissements, la réduction de la pauvreté, la santé publique, les échanges humains et culturels, la paix et la sécurité.

Poursuivant, M. Zhou Ya Bin a rajouté que ce montant se repartit comme suit : cinq milliards USD de dons et prêts sans intérêt, 35 milliards USD de crédit à taux faible, cinq milliards USD de support au fonds du développement Chine- Afrique, cinq milliards de support au prêt spécial pour le développement des PME et la création d’un fonds pour la capacité de production avec un capital de dix milliards USD.

Si la Guinée entend bénéficier de cette manne financière, ses dirigeants doivent proposer au gouvernement Chinois des projets figurant dans le panier des dix programmes majeurs ci-haut cités.

Cependant, les projets sont financés selon la préparation du pays concerné et l’urgence du programme en question. Chaque pays a son atout, a-t-il indiqué. « Le Kenya n’est pas doté en ressources naturelles, certes, mais il a un atout majeur : son tourisme attrayant », dit-il.

Dans les échanges culturels et humains, par exemple, la Chine entend construire cinq centres culturels en Afrique, installer des télévisions satellites dans 10 mille villages africains, offrir 2 000 bourses de doctorat aux cadres africains, 30 mille bourses de formations de jeunes cadres africains et 1 000 bourses aux journalistes, a-t-il cité.

Dans le volet industrialisation également, en plus de l’amarrage des industries, la Chine entend également former sur place, 200 mille techniciens contre 40 mille personnes à former en Chine.

Mais les principes de la coopération de la Chine envers l’Afrique sont basés sur la sincérité, le pragmatisme, l’amitié et la franchise, a indiqué le conférencier aux hôtes.

Depuis neuf ans, la Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique. En 2013, le volume des échanges a atteint 210,2 milliards USD. Mais ce montant a chuté en 2016 à 149,2 milliards USD en raison de la crise internationale. Soit 56,9 milliards USD pour ses importations contre 92,3 milliards USD pour ses exportations.

 

guineenews.org

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>