billets-banque

Australie : une banque verse “accidentellement” 24,5 millions de dollars à l’une de ses clientes

Africaleadnews – (Australie) Après avoir signalé à sa banque une manifeste erreur de chiffre concernant un prêt mensuel qui s’élevait ici à plus de 25 millions de dollars, une Australienne a eu la surprise de se voir créditée de la somme en question, à 500.000 dollars près.

L’enchaînement d’évènements peut laisser penser à un mouvement osé de la part de cette banque pour répondre au problème de sa cliente. Cette histoire se passe en Australie et débute lorsque Claire, une jeune femme de 26 ans, contracte un prêt bancaire auprès de la Banque Nationale d’Australie (NAB).

Chez nos confrères de franceinfo, elle raconte avoir ensuite appris une préoccupante nouvelle  : “Il y a un mois, j’ai reçu une lettre dans laquelle on m’informait que le remboursement mensuel s’élevait à 25.102.017 dollars (soit plus de 16,5 millions d’euros) et serait prélevé à partir du 25/10/2017”.

On lui prélève à tort une somme basée sur la date du retrait

Une erreur manifeste à plus d’un titre car si le prélèvement mensuel est de 2.600 dollars en moyenne, le montant qui s’apprêtait à être retiré correspondait étrangement à la date de prélèvement. Le mercredi 25 octobre dernier, et alors que Claire avait pourtant signalé le problème à sa banque, le prélèvement a bien été effectué.

Elle raconte donc que ce jour-là, “25 millions de dollars ont été prélevés sur mon premier compte, le laissant à découvert pendant 24 heures”. La jeune femme multiplie les appels auprès de la NAB pour que l’erreur soit corrigée et que son compte retourne dans le vert. Sa requête trouve finalement écho.

Une première mensualité offerte en  guise d’excuses

La mésaventure de Claire prend alors une tournure plus réjouissante, car la NAB lui verse 24,5 millions de dollars. Une apparente seconde erreur que la jeune femme prend à la rigolade, mais peut-être que sa banque a agi de la sorte de manière à pouvoir, de manière informatique, régulariser la situation de sa cliente.

Toujours est-il que cette dernière s’est refusée à toucher à cet argent, qui a d’ailleurs fini par disparaître après une nouvelle action de la NAB. En guise d’excuses, la banque a choisi d’offrir à Claire la première mensualité de son prêt.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>