Australie : pression sur Bert van Marwijk pour qu’il aligne Tim Cahill contre le Pérou

Le sélectionneur de l’Australie Bert van Marwijk doit composer avec une pression croissante au pays pour faire jouer son attaquant historique Tim Cahill pour le dernier match, décisif, des Socceroos au Mondial.

Alors que l’Ausralie peut encore se qualifier pour les 8es de finale à la différence de buts, si elle bat le Pérou mardi et que le Danemark perd dans le même temps contre la France, Bert van Marwijk va-t-il céder à la pression populaire, qui réclame la présence de Tom Cahill sur le terrain ?

Le meilleur buteur de la sélection (50 buts en 106 capes) a vu les deux premières rencontres depuis le banc. «Van Marwijk continue de snober inexplicablement le plus grand joueur de l’histoire de l’Australie, et son meilleur buteur», a écrit le Sydney Daily Telegraph. L’opinion pousse pour aligner Cahill avec le jeune Daniel Arzani face aux Incas. «Est-ce que le coach des Socceroos sait à quoi ressemble Tim Cahill ?», s’est exprimé sur Twitter l’ancien ailier des Wallabies, Lote Tuqiri, se joignant aux nombreux messages sur les réseaux sociaux réclamant la titularisation du quasi-quadra (38 ans). «Je ne suis pas sûr de ce qu’il se passera mardi, a tempéré vendredi le défenseur Mark Milligan. Mais je sais que si Timmy est appelé, il sera plus que prêt.»

Avec AFP

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*