Australie: manifestations contre la politique d’immigration

Des milliers de manifestants ont défilé ce samedi 21 juillet dans plusieurs grandes villes australiennes pour demander l’arrêt de la politique d’immigration draconienne mise en place par le gouvernement conservateur il y a tout juste 5 ans et la fermeture des camps de rétention offshore. L’Australie a signé en 2013 des accords avec des nations du Pacifique et décrété que toute personne arrivant par la mer se verrait refuser le droit de s’installer en Australie.

La politique australienne en matière d’immigration est l’une des plus sévères au monde. En 2013, le gouvernement conservateur avait instauré une politique de tolérance zéro, visant à repousser tous les bateaux de réfugiés essayant d’accoster sur les terres australiennes. Des vaisseaux militaires se chargeaient d’intercepter les embarcations et de les renvoyer principalement vers l’Indonésie.

Deux camps de réfugiés très controversés ont vu le jour sur les îles de Manus en Papouasie-Nouvelle-Guinée et de Nauru, à respectivement plus de 1 000 et 3 000 kilomètres des côtes australiennes. Les migrants souhaitant atteindre l’Australie, y compris ceux qui sont éligibles à un statut de réfugié, sont placés manu militari dans ces camps aux conditions effroyables, dans l’attente d’une solution temporaire.

La méthode employée par Canberra pour décourager les migrants est régulièrement critiquée par les défenseurs des droits de l’homme qui dénoncent un traitement inhumain de personnes vulnérables, un traitement qui s’apparente à de la torture. En 5 ans, 12 personnes se sont donné la mort.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*