Atépa saisit la Cour suprême et la Cena

L’architecte Pierre Goudiaby Atépa vient de saisir, via ses avocats, la Cour suprême et la Commission électorale nationale autonome (Cena). Recalé suite à la vérification des parrainages par le Conseil constitutionnel, le président de la coalition Atépa 2019 sollicite l’invalidation pure et simple de ce processus qui a brisé son ambition de briguer le suffrage des Sénégalais le 24 février prochain. Car, le camp du chantre de «Sénégal Rek» demeure convaincu, selon L’As, que «les dispositions réglementaires  n’ont pas été respectés par les 7 sages».

Les conseils de Atépa trouvent aussi à redire sur «la présence de personnalités de la société civile, cooptées dans le processus de vérification et de validation des parrainages, qui n’ont aucune compétence en informatique, ce qui intrigue et jette un discrédit légitime sur la sincérité du processus». Face à ces «manquements notoires», ils exigent «l’annulation de tout le processus gravement contesté par la majorité des Sénégalais et le rétablissement de Atépa et des autres candidats du Collectif des 25 (C 25) dans leurs droits à se présenter à l’élection présidentielle».

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*