Artemisia : Cette plante miracle contre le paludisme que l’Oms cache aux sénégalais

Africaleadnews – (Senegal) « Malaria Business » ce film du belge Bernard Crutzen est au programme du Festival Ciné Droit Libre qui se tient à Dakar du 27 Novembre au 1er Décembre 2018. Ce film raconte l’histoire de l’Artemisia (Ndlr : Kadd, en Wolof, qui se trouve au Sénégal dans la région de Thiès), cette plante miracle contre le Paludisme  et de ceux qui se battent pour qu’elle soit largement diffusée.

 En 2017 encore, la maladie (Ndlr : le paludisme) continue de tuer un enfant toute les deux minutes, le parasite qui la provoque devient résistant aux médicaments, les moustiques contournent les moustiquaires, et le vaccin promis pour 2018 s’avère décevant.

« Pendant ce temps, des chercheurs africains, américains et européens révèlent qu’une simple tisane d’Artemisia peut prévenir et soigner le paludisme. Utilisée depuis deux millénaires en Chine, cette plante est pourtant déconseillée par l’OMS et interdite en Belgique » explique Bernard Crutzen l’auteur du film, « Malari Business » rencontré en marge du Festival Ciné Libre à Dakar.

« L’Artemisia est une plante dangereuse, interdite en France et en Belgique. Pourtant, des chercheurs, des médecins et des associations militent pour son utilisation à grande échelle dans la lutte contre la malaria. L’Artemisia ne semble dangereuse que pour ceux qui font de la malaria un business » soutient-il.

En racontant l’histoire de l’Artemisia et de ceux qui se battent pour que cette plante soit largement diffusée, Malaria Business met au pied du mur les institutions qui tentent de lutter contre le paludisme depuis 50 ans et ouvre un nouveau champ des possibles dans la lutte contre le paludisme.Les propriétés et bienfaits de cette plante sont énormes. Elle soigne le paludisme, la fièvre, les maux de tête, la constipation, les règles douloureuses, l’acidité de l’estomac, la bilharziose, l’ulcère de Buruli, tuberculose, le diabète de type 2…

La personne atteinte du palu doit consommer 5 gr d’Artemisia annua pendant 7 jours. Après 2 jours, la fièvre est descendue et après 5 jours le patient ne montre plus de signe de palu.

Ciné droit libre est un festival de films sur les droits humains, qui vise la sensibilisation, la conscientisation et l’incitation à l’action de la jeunesse et des peuples africains.

Il couvre les droits au sens large s’appesantissant aussi bien sur les droits économiques sociaux et culturels que sur les droits civils et politiques avec une particularité la distinguant des autres festivals qui est sa tryptique « un film, un thème, un débat ».

D’année en année, il connait une ascension fulgurante dans la sous-région ouest-africaine et même au-delà et ambitionne l’extension de son réseau qui se présente comme suit de nos jours.

Le film a reçu le Prix de la presse et de la critique au RamDam Festival 2018 (le festival du film qui dérange) Tournai (Belgique), le Prix du Public + Prix « Reporters sans frontières » au FIGRA 2018 (Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du Documentaire de Société) et le Prix du Développement durable au Festival Vues d’Afrique (Montreal) Avril 2018.

Harouna FALL

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*