Alpha Condé au Liberia: « nous étions venus un peu inquiets, mais nous repartons rassurés »

Africaleadnews – (Guinée) Au Liberia ce mercredi dans le cadre d’une courte visite de travail,  le président de la République et président en exercice de l’Union Africaine, Alpha Condé a rencontré les  deux candidats du second tour de la présidentielle, une élection qui d’ailleurs vient d’être suspendue par la Cour suprême du pays.

Au cours de ce bref passage à Monrovia, le locataire du palais Sékoutoureya s’est également entretenu avec la présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf. Au sortir de ces différents tête-à-tête avec les candidats et les autorités libériennes, le président Alpha Condé s’est dit plutôt rassuré.

» Nous étions venus un peu inquiets, mais nous partons rassurés parce que tous les candidats ont décidé de s’en remettre à la loi… », a déclaré Alpha Condé.

Le président guinéen affiche cette assurance parce que chacun des candidats a décidé d’user de tous les instruments légaux pour faire valoir leurs revendications. « Nous tenons à remercier les candidats, parce qu’ils ont tous mis les intérêts du peuple libérien au-dessus de leurs intérêts « ,  s’est-il réjoui.

Dans cette situation électorale marquée par des contestations et des accusations, le président en exercice de l’Union Africaine a tenu à inviter la presse à plus de modération.   » Si les hommes politiques ont des responsabilités, la presse aussi à la sienne », a lancé le président Alpha Condé à l’endroit de la presse.

Après le premier tour, George Weah, ancien footballeur et sénateur de l’Etat de Monrovia, a recueilli 39% des voix contre 29,1% pour le candidat du parti au pouvoir Joseph Boakai. Mais la semaine dernière, Joseph Boakai a accusé la présidente Ellen Jonshon Sirleaf d’ingérence dans le processus électoral. Charles Brumskine, éliminé lors du premier tour, a formulé des allégations de fraude.

La Cour suprême a demandé aux membres de la Commission électorale de comparaître pour répondre aux accusations de Brumskine. En attendant, elle a décidé de suspendre le second tour qui était prévu pour le 7 novembre.

 

Guinéenews

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*